Qu'est-ce qu'un FIP ou un FCPI ?

Il s'agit donc d'un placement dit à risque, mais permettant aux particuliers de contribuer à la croissance économique et d'accéder au capital de PME.

Si ces types de Fonds sont des produits de gestion collective, ils diffèrent des SICAV et FCP dans la mesure où il sont fermés et non liquidatifs durant la vie du Fonds (6 à 8 ans).

En échange d'un éventuel risque de perte en capital, les particuliers bénéficient d’avantages fiscaux attrayants : 

 

- Réduction fiscale immédiate : 

  • Impôt sur le revenu / 18% de la souscription est déductible
  • ISF : 45% de la part investie dans les PME est déductible.

- En contrepartie d’une durée de blocage des avoirs comprise en 6 et 10 ans selon les fonds.


- Exclusion des parts détenues de l’assiette de l’ISF pendant toute la durée de détention des parts.


- Exonération d’impôt sur les plus-values et les revenus à la sortie (hors prélèvements sociaux)


Règles d'investissement des FCPI

70 % minimum du Fonds doit être investi en titres donnant accès directement ou indirectement au capital de sociétés innovantes :

  • situées dans un état membre de la communauté Européenne
  • soumises à l'impôt sur les sociétés
  • employant moins de 2000 salariés

Le complément, soit au maximum 30 % du solde du Fonds, peut être librement investi dans des sociétés cotées ou dans des valeurs mobilières : SICAV, FCP, actions, obligations...

Règles d'investissement des FIP 

70 % minimum du Fonds doit être investi en titres donnant accès directement ou indirectement au capital de PME : 

  • situées dans une zone géographique déterminée : 1 à 4 régions limitrophes,
  • soumises à l'impôt sur les sociétés, 
  • ayant moins de 250 salariés, moins de 50M€ de chiffre d'affaires et moins de 43 M€ de bilan total,
  • implantées régionalement, c'est à dire exerçant leur activité "principalement dans la zone géographique du Fonds" ou y avoir son siège social,
  • 10% d'entre elles au moins doivent avoir moins de 5 ans.

Le complément, soit au maximum 40 % de l'encours global, appelé aussi "Partie libre" peut être investi dans des sociétés cotées ou des valeurs mobilières : SICAV, FCP, et monétaire...


Nestadio Mandat ISF 2014 (clôturé)

Pour permettre aux souscripteurs d’optimiser leur réduction ISF, la société de gestion a conçu un mandat ISF facilitant l’investissement en direct dans un panier de 5 à 8  PME matures de Bretagne et de l’ouest ayant un projet de croissance.

Le portefeuille de PME est diversifié en termes de secteurs : développement durable, industrie de pointe, santé/bien-être, produits et services et NTIC.


Le fait d’investir en direct dans le capital de PME permet de déduire 50% du montant investi, mais avec un plafond élargi à 45 000 €. 


Le principe est simple, vous choisissez montant et le nombre de PME dans lesquelles vous souhaitez investir et à réception du Mandat de gestion signé, Nestadio Capital prend en votre nom des actions en capital dans le panier de PME pré-sélectionnées par notre comité d’investissement et vous retourne les attestations fiscales. Nos directeurs d’investissement suivent l’évolution des PME et vous adressent des reporting durant la durée de blocage de l’investissement (5,5 à 7 ans). 

Investisseurs non autorisés

Ce site n’est pas destiné à la distribution ou à l’usage par des résidents ou citoyens américains ou des "U.S. Persons", tel que cette expression est définie par la "Regulation S" de la SEC en vertu de l’Act de 1933. Aucun produit financier ne pourra être commercialisé auprès de "U.S. Persons", ni dans tout Etat ou territoire où il serait contraire à la loi de commercialiser de tels produits financiers. Cette restriction s’applique également aux citoyens et résidents américains ou aux "U.S. Persons" susceptibles de visualiser ou d’avoir accès à ce site à l’occasion de voyages ou de séjours hors des Etats-Unis d’Amérique. Les produits financiers décrits sur ce site ne sont pas enregistrés au titre des lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières ou des lois applicables dans les Etats américains, et ne sauraient être commercialisés, directement ou indirectement, aux Etats-Unis d’Amérique, sur ses territoires, possessions ou zones relevant de la juridiction des Etats-Unis d’Amérique, ou au bénéfice d’une "U.S. Person" (tel que cette expression est définie par la règlementation fédérale financière américaine sous la Regulation S de la SEC (Part 230 - 17 CFR 230.903)