Avantages fiscaux

Réduction impôt sur le revenu : 18% de la souscription

Toute personne physique investissant dans un FCPI ou FIP bénéficie d'un double avantage fiscal :

  1. une réduction d'impôts de 18 % du montant de l'investissement. Cette réduction s'impute directement sur votre impôt.
  2. l'exonération des plus-values réalisées. Ces plus-values ne sont pas soumises à l'imposition des valeurs mobilières au-delà de 5 ans.

FCPI ou FIP

jusqu'à 4 320€ de réduction d'impôts

en contrepartie d’une durée de blocage des avoirs comprise en 6 et 10 ans selon les fonds.


Vous souhaitez réduire vos impôts de 
Investissez dans un FCPI
Célibataire  720,00€ 4 000,00€
minimum 1 440,00€ 8 000,00€
maximum 2 160,00€ 12 000,00€
Couple 2 880,00€ 16 000,00€
minimum 3 600,00€ 20 000,00€
maximum 4 320,00€ 24 000,00€

FCPI + FIP
jusqu'à 8 640 € de réduction d'impôts

en contrepartie d’une durée de blocage des avoirs comprise en 6 et 10 ans selon les fonds.


Vous souhaitez réduire vos impôts de 
Investissez dans un FCPI + FIP
Célibataire  2 880,00€ 16 000,00€
 minimum 3 600,00€ 20 000,00€
maximum 4 320,00€ 24 000,00€
Couple 5 760,00€ 32 000,00€
 minimum 7 200,00€ 40 000,00€
maximum 8 640,00€ 48 000,00€

FCPI & FIP : des produits complémentaires


FIP & FCPI ont plusieurs points communs au premier rang desquels figure l'avantage fiscal. En revanche, ils se distinguent par le type d'entreprises financées : alors que les FCPI financent des sociétés innovantes de croissance, les FIP ont pour objet de financer des PME matures et rentables (réalisant de 10 à 50 millions d'euros de chiffre d'affaires) œuvrant dans des secteurs d'activités traditionnels.


Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque souscripteur et est susceptible d’être modifié ultérieurement.



Réduction ISF : 50% de la part investie au capital de PME

Toute personne physique investissant dans un FCPI, un FIP ou un mandat de gestion bénéficie de 3 avantages fiscaux :

 

1- réduction d'ISF immédiate de 50% de la part investie au capital de PME en contrepartie d’une durée de blocage des avoirs comprise en 6 et 10 ans selon les fonds. 

 

En investissant via un FIP ou un FCPI le plafond est de 18000 € par foyer fiscal.

Les FIP Nestadio (nouvelles générations) étant investis à 90% dans les PME régionales, la réduction ISF est égale à 45% de la souscription.

 

 

Si l'investissement au capital de PME se fait en direct via un mandat de gestion le plafond est porté à 45000 € par foyer fiscal

 

2- l'exonération des plus-values réalisées (hors prélèvement sociaux). Ces plus-values ne sont pas soumises à l'imposition des valeurs mobilières au-delà de 5 ans.

 

3- La part investie au capital de PME est déduite du calcul de l'assiette ISF durant toute la durée de l'investissement.

Ainsi dans le cas d'une souscription pour atteindre la réduction maximale de 18 000 € (FIP ou FCPI) et de  45000 € (Mandat de gestion) : chaque année le souscripteur pourra sortir  36000 € ou 90000 €  de son assiette ISF.

 


 

 Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque souscripteur et est susceptible d’être modifié ultérieurement.